Historique de la commune

extérieur église de Saint Martin de Mâcon

La commune de Saint-Martin-de-Mâcon  a une  histoire millénaire. Elle fait partie du département des Deux-Sèvres, située en région Nouvelle-Aquitaine. Elle fait partie de la communauté de communes du Thouarsais.

La petite communauté qui se forme au XIe siècle prend successivement les noms d’ Ecclesia de Mascone (1021-1022), de Sanctus Martinus de Machum (1249), de Maacon (1278), de Mascons (1300), de Saint Martin Mascon (1573) et enfin de Saint Martin de Mascon (1782).

Actuellement, la commune comporte un peu plus de 300 habitants. Elle est composée de plusieurs villages et lieu-dits : Saint-Martin-de-Mâcon, Mayé, Chavigny, Pied de Grolle, Bandouille, Rivet, le Petit Puy, Grand’Homme.

À savoir

Charles Léopold Aubert dont les 38 ans de mandature (1838-1876)

Eugène Théophile Carret mars 1912 – 1953 (45 ans de mandature)

Claude Grolleau jusqu’en mars 2001

– Jean-Michel Cousin (Sans Etiquette) de mars 2001 à mars 2014

Christophe Collot (Sans Etiquette) depuis mars 2014 élu jusqu’en 2020.

Que trouve-t-on à Saint-Martin-de-Mâcon ?

– L’église Saint-Martin, datant du XVe siècle, est située à quelques centaines de mètres du village de Mayé

– Le château du Petit Puy

– Le pont de la Reine Blanche

– L’ancien prieuré de l’ordre de Grandmont du Petit-Bandouille-sur-Dive (propriété privée)